Barilla

 La naissance du groupe :

Tout débute en 1877 que Pietro Barilla (1845-1922) ouvre une boutique et une fabrique de pain et de pâtes à Parme. Fin 1891, il ouvre un second magasin mais l'investissement fut trop important et en juillet 1894 il fait faillite. Il rouvre une affaire quelques mois plus tard au nom de son épouse et grâce à un travail acharné, il obtient, en 1898, les premiers résultats positifs. Ses fils Riccardo (1880-1997) et Gualtiero (1881-1919) le rejoignent dans l'activité.

 

En 1900 , il modifie son matériel afin d'atteindre deux quintaux de production de pâtes par jour. En 1905 avec l'emploi de cinq employés, la production passe à vingt cinq quintaux de pâtes. En 1908, la société désormais orientée vers le développement participe à l'exposition Internationale de l'industrie moderne de Rome . Les locaux deviennent trop petits et nécessitent la construction d'un établissement moderne qui sera doté du premier four continu de Parme. La voie qui va désormais de l'artisanat vers l'industrie est tracée. Le 17 mai 1919, à seulement 38 ans, Gualtiero décède laissant sur les épaules de Riccardo tout le poids de la société. Riccardo met en place une structure administrative efficace et s'entoure de personnels qualifiés. Riccardo dédie son énergie à l'expansion de la société.

En 1950, Barilla produit cent tonnes de pâtes par jour, Pietro se rend de nouveau aux USA pour étudier le packaging et la publicité avec pour but de faire rebondir l'entreprise dans l'économie italienne de l'après guerre. En 1956, Ernesto Carboni est appelé à redessiner l'entière gamme des emballages, tout en carton, qui acquièrent une identité très connue par l'introduction de la couleur bleue. De 1952 à 1957, une phase de développement qui correspond au miracle italien lié à l'augmentation de la consommation s'accompagne de nouvelle technologie et d'établissements neufs.

La vente de la société :

En 1971, Pietro Barilla cède la société à Grace, une multinationale américaine, l'entreprise emploie alors deux mille personnes et 15% du marché essentiellement dans le nord de l'Italie.

En août 1973, le gouvernement italien impose le blocage du prix des pâtes, pour l'entreprise, c'est un coup très dur.

En 1976, Barilla donne naissance à Mulino Bianco, une ligne de produit de biscuits. Barilla axera sa publicité sur la qualité, certains fabricants abaissant la qualité de leur pâte en utilisant du grain tendre au lieu du grain dur.

Simon Prévost et Nawfel Bouhadjar

5 votes. Moyenne 3.60 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×