Histoire de Venise

Storia della Serenissima

- Les marais autour de l'actuelle Venise furent peuplés à partir du Ve siècle par des réfugiés Vénètes fuyant les Barbares.

- Au VIe une ville fut fondée : Venise.

- Au début, elle fut sous le contrôle de l'Empire Bysantin.

- En 697, le premier doge Palucio Anafesto règne sur Venise.

- Après quelques tentives, Venise arrive à obtenir son indépendance, au VIIIe et IXe siècle.

Développement de Venise

Le commerce, principalement avec Constantinople, fut à la base du développement de Venise. A partir du XIe siècle, les Vénitiens ont pour mission de transporter et de ravitailler les troupes de soldats ; ce qui lui valut par la suite d'importants privilèges commerciaux, en récompense de l'aide navale apportée à l'empire Bysantin. Plus tard Gènes commença à lui faire concurrence, vers 1380.

Le XVe siècle vit l'emergence de nombreuses cités-Etats : Padoue, Vincence, Vérone, Ravenne, Crémone. Venise est à son apogée. Le revenu par habitant était alors quinze fois plus élevé que celui de Paris, Londres ou Madrid - ce qui était considérable. En 1423, on compte trois mille navire marchands et trois cents navires de guerre.

Gènes et Venise du XIVe au Xve siècle

 

La prise de Constantinople par les Turcs mit un frein au développement de Venise. Venise demeura le centre des échanges jusqu'au début des guerres d'Italie (1494). En 1499, Venise prit des villes importantes comme Crémone, Rimini... Cette croissance sur la terre ferme inquiéta ses voisins qui formèrent en 1508 une alliance contre elle : une ligue. Elle comportait de redoutables ennemis, à savoir le pape, l'empereur, les rois de France, d'Angleterre, d'Espagne et de Hongrie. Sans compter Florence et Ferrare. La ligue reprend les territoires de Venise, sur la terre ferme mais ils ne réussissent pas à prendre Venise. Après cette tentative, la ville réussit à reprendre des territoires sur la terre ferme. Puis en 1515, les Vénitiens soutiennent François Ier dans la reconquête du Milanais.

 Les causes du déclin de Venise

La première cause fut, avec la découverte du nouveau Monde, les principales routes de commerces européennes qui passèrent de la Méditérannée à l'Atlantique. Ce basculement mena au déclin de l'influence de la république de Venise.

La seconde cause du déclin de Venise fut la guerre contre les armées ottomanes qui lui fit perdre de nombreux comptoirs en Méditérannée et lui coupa la route vers les pays de l'Asie de l'Est.
 

Le 12 mai 1797, Napoléon annexe Venise puis l'échangea contre la Belgique. La Sérénissime perdit ainsi son indépendance. Puis Napoléon reprit Venise et l'intégra dans le royaume d'Italie en 1805. L'Empire austro-hongrois annexa la Lombardie et la Vénétie en 1815 grâce au traité de Vienne et les garda jusque en 1866. Elle les perdit contre l'alliance prusso-italienne. Venise devint italienne grâce à la défaite des Autrichiens à Sadowa.  

Organisation de la république de Venise : 

Doge : premier magistrat élu comme chef nominal des anciennes républiques.

Le grand conseil : autorité suprême qui se réuinissait tous les dimanches, prenait les décisions politiques et choisissait les hauts magistrats de la République.

Romain Lamothe et Jean-Christophe Ricklin

19 votes. Moyenne 2.16 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site